Mieux Vivre !

Ode à notre féminin

Nous avons toutes et tous vécu des choses intenses ces dernières semaines. Toutes différentes évidemment. AUJOURD’hui, nous voulons célébrer lE « FEMININ » qui est en chacun de nous !

Dans un récent article de notre journal, nous parlions de changer de récit pour changer de monde. Une autre manière de l’exprimer pourrait être de « déconstruire » des mythes. Pourquoi ? Pour vivre dans un monde plus juste et plus doux qui ne nous est pas encore accessible aujourd’hui.

Nous vivons encore dans une société patriarcale construite par nos aïeuls et face à laquelle nous devons prendre nos responsabilités. Nous vivrons TOUTES & TOUS plus heureux !

 

Des femmes actives pour nous soigner

Nous avons applaudi les soignant(e)s à 20h tous les soirs. C’était beau. Et devinez quoi ? 2/3 des personnes qui travaillent dans le secteur du soin sont des femmes selon un récent article d’OXFAM. Nous pensons qu’il est important de le rappeler dans le contexte si particulier de la crise COVID-19 avec pour toile de fond des inégalités de genre toujours aussi marquées et criantes. C’est un instinct « féminin » que de protéger la vie. Quand on sait l’énergie qu’il faut pour « la donner » on comprend que la nécessité d’en prendre soin puisse être un réflexe. Mais ça n’est pas une raison pour que ce soit un « acquis » si peu « valorisé ».

A Chacun sa part de féminité

Le Yin et le Yang. L’équilibre masculin/féminin. L’anima et l’animus. Vous avez déjà entendu ces termes ? Selon Carl Jung & Joseph Campbell, ces deux éléments qui se jouent en nous (tous) doivent être équilibrés. En somme, cela nous permettrait d’être plus heureux et plus intégrés à notre environnement, plus juste dans nos relations aux autres, en communion avec le monde. Vous êtes partants ?

Et si les hommes ou femmes ayant leur « féminin » très développé avaient pu réellement sentir la vivacité des récents événements ? Et surtout en tirer partie plus que les autres ? C’est une question que je me suis posée. Je vous la pose aujourd’hui.

Ce que nos pouvons faire …

  • Nous autoriser à laisser plus de place au « féminin » qui est en nous : la fameuse « intuition », l’élan de créativité inattendu, la petite voix intérieure (oui, oui, celle-là même), etc. Que nous soyons femme ou homme, évidemment.
  • Remercier les femmes autour de nous aujourd’hui qui nous ont donné la vie et prennent soin de nous sans même que nous en ayons conscience. Vous pouvez aussi attendre le 7 juin, la fête des mères pour les célébrer ! ,-)
  • Tendre la main aux femmes qui vous entourent (messieurs et mesdames) pour les aider à réaliser leurs ambitions parce qu’il y a de très grandes chances qu’on ait tous à y gagner. Pour aller plus loin, découvrez LEAN-IN. Messieurs, 7 tips ici pour plus d’égalité dans le travail!
  • Prendre soin de répartir les tâches avec plus de conscience dans tous les foyers… oui, il y a encore des progrès possibles !

 

Rédaction @ Clarisse Cazenave

 

à lire également