Mieux Comprendre

FIMIF Un collectif pour défendre le Made In France

“Mobiliser les consommateurs et influencer les décideurs” c’est la mission de ce collectif de bénévoles.

Sensibiliser, démocratiser…

Par leur travail d’investigation, les questions posées à travers des enquêtes de terrain, ils  pointent avec  justesse les incohérences de certains acteurs influents

Retrouvez par exemple l’enquête sur les produits dérivés des partis politiques réalisée lors de la campagne présidentielle en 2017. L’enquête sur la provenance des produits qui s’étalent dans les boutiques des Musées Nationaux... Tous ces cadeaux souvenirs qui sont censés représenter une partie de notre patrimoine, de notre culture et porter nos valeurs… Tous ces produits et pas un seul centime du prix de revient pour irriguer l’économie locale.

Lanceurs d’alerte sur le sujet, ils proposent de dénoncer le “Francolavage”. Quézaquo ?

Le francolavage est une technique qui vise à faire croire au consommateur qu’un produit est fabriqué en France alors qu’il ne l’est pas.

Particulièrement dans cette période où toutes les entreprises sont appelées à réagir face aux enjeux climatiques, tout le monde y va de sa promesse d’engagement éco-responsable. Il devient de plus en plus difficile de démêler le vrai du faux. Différencier l’opération marketing de l’opération de communication sincère. Si vous souhaitez en savoir plus, n’hésitez pas à explorer leur contenu pour apprendre à démasquer les faux amis. Plus nous serons de nombreux consommateurs avertis, plus il sera difficile de continuer de bafouer les règles du bon sens.

Un annuaire de marques adhérentes

Si vous souhaitez découvrir de plus en plus de marques qui produisent localement toutes sortes de produits, rendez-vous sur l’annuaire des adhérents de la FIMIF. En effet, toutes les marques et entreprises recensées ont dû justifier des lieux de fabrications de leurs produits. Une petite garantie de plus pour une consommation engagée.

Lorsque nos achats irriguent une économie locale, ils garantissent des conditions de travail et une proximité réelle avec toutes les conséquences vertueuses que cela implique.

 

Rédaction @Claire Alvernhe

 

à lire également